Sinan Bolat ? Non ! « Silence », Bolat…

Par Dominique le 19 octobre 2010 - 11 commentaires

L’exclusion du gardien du Standard à Genk ? Rien à redire : c’est très bien arbitré !


Onzième journée de championnat. Eh oui : déjà ! Plusieurs événements m’ont interpellé,  bien sûr, mais l’un d’entre eux m’a davantage marqué : l’expulsion de Sinan Bolat. Je rappelle les faits. Le gardien liégeois est exclu après une altercation avec Jelle Vossen, l’attaquant de Genk. Il lui promet une fin imminente, lui assénant dans un anglais dépourvu de toute équivoque un « I’m gonna kill you » plus proche du « Big Bang » que d’une éventuelle pacification des corps et des esprits. En entendant Sinan Bolat menacer Jelle Vossen de mort, l’arbitre invite alors l’impulsif bavard à prendre séance tenante le chemin des vestiaires. J’approuve cette décision. Elle a irrité pas mal de gens, dont, notamment, Dominique D’Onofrio. Le contraire aurait été étonnant. L’entraîneur du Standard regrettera d’ailleurs ouvertement que l’on ait désigné, je cite : « un Hollandais pour un match où le facteur psychologique peut être prépondérant. »

Deux remarques. Un : Dominique D’Onofrio est complètement à côté de la plaque. La nationalité du dénommé Bjorn Kuipers n’a rien à voir là-dedans. S’il était confronté à la même situation, un arbitre belge réagirait de la même manière. J’en suis convaincu. Deux : sur un terrain, on ne peut pas tout dire. Justement ! C’est comme cela que tout aurait débuté : Vossen se serait autorisé une réflexion sur la libido prétendument volcanique de la maman de Bolat. Une affirmation qui reste toutefois encore à démontrer. En apprenant que Jelle Vossen soupçonne sa mère de pratiquer certaines prestations particulières tarifées, Sinan Bolat lui fait comprendre qu’il ne terminera pas la partie. Pire : il lui assure qu’il n’en disputera plus jamais d’autres. Il se dit prêt à passer aux actes. Son aveu contraint Bjorn Kuipers à se mêler de l’histoire. Et pour cause : n’a-t-il pas été envoyé à Genk afin d’éviter que la rencontre dégénère ? Il y parviendra, faisant précisément preuve de psychologie en protégeant un joueur du comportement agressif excessif de son adversaire direct. C’est donc logiquement que Bjorn Kuipers priera Sinan Bolat d’aller prendre sa douche avant tout le monde, non sans lui avoir recommandé de laisser couler de l’eau froide de longues minutes sur un crâne bouillant d’un ressentiment mal canalisé.

Car imaginons une seconde (pure spéculation, certes !) que, dans le feu d’une action peu maîtrisée, Sinan Bolat ait ensuite grièvement, et malencontreusement blessé Jelle Vossen. Que n’en aurait alors entendu Bjorn Kuipers ? On lui aurait reproché d’avoir joué avec le feu. Ceux qui dénoncent aujourd’hui son intransigeance auraient blâmé sa faiblesse. Curieux monde que celui dans lequel nous vivons. Un type fait son boulot, on l’engueule. Dans le cas qui nous occupe, on l’accuse même de chausser les bottes de l’autoritarisme aveugle tout en le voyant revêtu de l’habit d’un forçat de l’agitation prêt à tout pourvu qu’on parle de lui. Le juste milieu est souvent absent de l’actualité. Ne serait-il pas temps que cela cesse enfin ?

Dominique

 

08:16 Écrit par Dominique dans Jupiler Pro League | Lien permanent | Commentaires (11) |  Facebook

Commentaires

Il est vraiment dommage que Dominique qui est vraiment quelqu'un de très bien au demeurant ,se laisse souvent aller à des déclarations trop partisanes lorsqu'un de ses joueurs est pris en flagrant délit ou que son équipe n'est pas la hauteur de ses ambitions .

Écrit par : Pavin Albert | 19 octobre 2010

Répondre à ce commentaire

si réellement Vossen a tenu de telles insultes à l'encontre de la mère de Bolat alors, celui ci avait des raisons de réagir de la sorte. nous sommes confrontés tous les dimanches dans les équipes de jeunes de la province de namur à de telles dérives et elles ne sont pas punies.alors!!!!!!

Écrit par : michel marc | 20 octobre 2010

Répondre à ce commentaire

Donner un carton jaune à Bolat alors qu'il est victime, ce n'est pas une erreur ça?
Combien de mots vols autour sur les terrains ou même des injures raciales, et bien souvent l'arbitre laisse couler.
Je suis propice au carton rouge pour des actes physiques ou geste vulgaire néfaste pour les yeux de nos jeunes.
Mais triste de voir un match équilibré compromis pour quelques mots entendus par l'arbitre, dommage qu'il n'avait pas l'ouïe plus fine pour entendre Vossem.
je ne pense pas au complot,je suis juste déçu de ne pas pouvoir assisté à un match plus équilibré.

Écrit par : Tchouf | 20 octobre 2010

Répondre à ce commentaire

La direction du Standard récolte la monnaie de sa pièce, à force de couvrir les comportements parfois déplacés de certains joueurs. Et d'après les déclarations de DD, ils n'ont toujours pas retenu la leçon.

Des insultes se perdent sur tous les terrains de foot, personne ne dira le contraire. Par contre, trouver injuste qu'un joueur qui hurle des menaces de mort à quelques centimètres de l'arbitre soit exclu, ça me dépasse.

Écrit par : s1ck | 20 octobre 2010

Répondre à ce commentaire

Bravo Mr Paquet.
Perso je doute qu'un joueur profére souvent de telles menaces, sinon pourquoi n'y a t il pas plus souvent d'exclusions de ce type. Dés ce moment, l'arbitre aurait du entendre la provocation. Bolat est averti alors qu'il se fait shooter dedans par Vossen. Bien arbitré. Si Bolat merite une rouge direct pour ce qu'il a dit, Le petit ange de Vossen mérite bien aussi sa jaune pour la provocation (qui aurait donné une rouge aussi). Bolat reconnait ses torts et le petit Ange de Vossen s'en tire plus que bien grace a un arbitre qui n'a qu'une oreille qui fonctionne sur 2 et qui sanctionne au vogel pique. A 10 contre 10, j'aurais bien voulu voir ce match.

Écrit par : Dobodobodom | 20 octobre 2010

Répondre à ce commentaire

Donc au fait, dans le cas Materazzi-Zidane, vous trouvez que L'italien avait le droit d'insulter la famille du français.

Écrit par : Dobodobodom | 20 octobre 2010

Les insultes glissées en douce font malheureusement partie du quotidien des terrains de football, et ce depuis les diablotins. Maintenant, si vous êtes incapable de faire la différence entre deux joueurs qui s'échangent des mots doux et un fou furieux qui promet la mort à son adversaire... Tant pis pour vous !

Écrit par : s1ck | 21 octobre 2010

ferme ta g***** avec t truc anti standard on en fou depuis witsel tous les joueurs du standard sont dangereux y a bien d c**

Écrit par : inconu | 22 octobre 2010

Répondre à ce commentaire

ferme ta g***** avec t truc anti standard on en fou depuis witsel tous les joueurs du standard sont dangereux y a bien d c**

Écrit par : inconu | 22 octobre 2010

Répondre à ce commentaire

a oui aussi comme le disait Dobodobodom le cas Materazzi-Zidane vous trouver normale que vossen disent fils de p**** a bolat il faut arreter surtout quand on connait les origine de bolat surtout que c le 2 em match que monsieur kuipers "arbitre" et qu a chaque fois il fait d erreurs je dis il faut d top arbitre belge pour des top match belge

Écrit par : inconu | 22 octobre 2010

Répondre à ce commentaire

a oui aussi comme le disait Dobodobodom le cas Materazzi-Zidane vous trouver normale que vossen disent fils de p**** a bolat il faut arreter surtout quand on connait les origine de bolat surtout que c le 2 em match que monsieur kuipers "arbitre" et qu a chaque fois il fait d erreurs je dis il faut d top arbitre belge pour des top match belge

Écrit par : inconu | 22 octobre 2010

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.