L’image de Mbark

Par Dominique le 22 octobre 2010

Le football belge n’est plus nulle part. La Gantoise coule. Le Club Brugeois pose questions. Seul Anderlecht survit tant bien que mal. Tiens ! Saviez-vous qu’il y a dix ans, le Sporting dégageait de sa route Manchester United ? Comme quoi, les temps changent…


Un poste de télévision. Trois chaînes. Trois matches. Lequel privilégier ? L’heure décalée de la rencontre entre le Sporting d’Anderlecht et l’AEK Athènes oriente le choix d’entrée de jeu. Un constat à la clé : la victoire face aux Grecs relevait à ce point de l’obligation pour les Bruxellois que peu importait somme toute la manière. Donc, voilà où résidait l’intérêt de cette partie, autrefois reprise dans le calendrier de la Ligue des Champions. C’était, rappelez-vous, en 2006. C’est dire comme le temps passe. A ce propos, savez-vous que cela fait quasiment dix ans jour pour jour (le 24 octobre 2000) que le Sporting d’Anderlecht se mettait en tête de dégager Manchester United de sa route, poussant ensuite tour à tour le Dynamo Kiev, le PSV Eindhoven, le Real Madrid et la Lazio Rome sur une pente savonneuse où seul Leeds United ne glissera pas ? Le doublé réussi par Tomasz Radzinski aux dépens de Fabien Barthez, le coup franc décisif de Didier Dheedene dévié par le mur du PSV, le déboulé irrésistible de Tomasz Radzinski (toujours lui !) devant la Lazio ou les buts d’Aruna Dindane et de Bart Goor face au Real Madrid ? A l’époque, les Bruxellois faisaient à peu près tout ce qu’ils voulaient avec un ballon. C’est dire (si, si) comme les temps changent. La preuve : hier, c’est l’AEK Athènes qui se déplaçait au Parc Astrid. Et très franchement, je m’y suis beaucoup moins bien amusé que lors de cet automne de l’année 2000, tandis que le Sporting n’aimait rien d’autre que déplacer les montagnes.

Pour autant, je n’affirmerai pas que les Bruxellois déplacent désormais du vent. Mais en dépit de son (net) succès, ce Sporting-là n’est pas beau à regarder jouer. Ce fut laborieux, quelconque parfois. L’implication de Boussoufa, leader en pleine lumière (il est dans les trois goals de son équipe, l’image de Mbark en quelque sorte), une défense dont on admettra qu’elle n’a pas commis d’erreurs (mais fut-elle jamais mise en danger ?) et l’adolescent Lukaku en train de redevenir espoir suprême ? A la recherche d’une qualité de jeu qui les fuit depuis un sacré bout de temps, les Bruxellois ont trouvé ce jeudi quelque chose de précieux : la force mentale pour réagir après cette succession de contreperformances sur lesquelles il n’est pas utile, je crois, de revenir.

Par ailleurs, est-il nécessaire de s’attarder sur le nul ramené par le Club Brugeois du Dinamo Zagreb ? A priori, non ! D’un côté comme de l’autre, tout cela ne ressemblait à rien, ou presque. Le remplacement de Ryan Donk par Jeroen Simaeys ? Ce dernier ne m’a pas convaincu. La lenteur du Belge n’est pas loin de valoir la nonchalance du Néerlandais, deux défauts majeurs. Impliqué dans la phase du penalty accordé au Dinamo Zagreb, l’ancien Trudonnaire n’a pas dû faire fantasmer Adri Koster. Par chance, Jorge Sammir expédia la balle sur la base du montant gauche de Geert De Vlieger. Quel maladroit ! Par chance encore, l’arbitre israélien Alon Yefet avait omis de sanctionner quelques minutes plus tôt une intervention fautive de Jeroen Simaeys sur un dénommé Tomecak. C’était également dans la surface de réparation. Le pire était évité, mais de peu.

Quant à La Gantoise ? Que penser de sa lourde défaite sur la pelouse de l’Estadio José Alvalade de Lisbonne, sinon qu’elle est logique ? Tout cela était bien emmêlé, tant au niveau d’une ligne médiane poreuse à souhait que dans l’axe défensif ou sur les flancs. Francky Dury, dont il se chuchote que la teneur de certaines de ses séances d’entraînement suscite, au mieux le scepticisme, au pire l’hilarité dans les rangs de ses joueurs, n’est pas sorti grandi de cette véritable déroute ! Pas plus que le football belge. Inquiétant, non ?

Dominique

10:21 Écrit par Dominique dans Ligues européennes | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook

Les commentaires sont fermés.