L’étrange personnage Stéphane Pauwels

Par Renaud le 12 novembre 2010 - 2 commentaires

En quelques années, cet homme est devenu une attraction dans les médias francophones. Au point que sa personne fait la Une des journaux. Ou presque.


Ne m’en veuillez pas mais je ne comprends pas bien tout ce bruit autour de la personne de Stéphane Pauwels. Comme j’ai pu le lire ce matin, ce personnage aurait des ennuis avec la direction du Sporting Anderlecht ainsi qu’avec Mogi Bayat parce qu’il a déclaré, notamment, que l’ancien manager de Charleroi aurait touché des commissions sur des transferts et évoqué des irrégularités concernant Anderlecht. Récemment, on apprenait aussi que Stéphane Pauwels avait reçu des menaces de mort. Pourquoi tant de bruit ? Car finalement, on parle de quoi ?

Si je ne me trompe pas, Stéphane Pauwels est ancien attaché de presse du LOSC qui a commencé sa carrière comme petite main à Mouscron. De fil en aiguille, il touche au poste de directeur sportif à La Louvière et de recruteur pour des clubs comme Monaco et Valenciennes à présent. Je me souviens aussi d’avoir entendu son nom cité dans les affaires de corruption liées à la mafia chinoise des paris lorsqu’il était à La Louvière. La justice l’a innocenté. Depuis, il amuse la galerie dans l’émission Studio 1 que j’ai cessé de regarder car elle m’ennuyait.  Non pas que lui m’ennuyait, mais cela tournait en rond (et je n’aime pas les décors, les lumières et les costumes et c’est important les décors, les lumières et les costumes).

Le rôle de « fou du roi » est un rôle vieux comme le monde dans la presse, à la radio ou à la TV. Certains le font mieux que d’autres et attisent dès lors la jalousie du milieu. Le côté populiste et populaire de la fonction fait partie du scénario. C’est écrit. D’ailleurs, le seul argument que l’on entend des pro-Pauwels, car on en est là - - il faut être soit pro soit contre Pauwels -- vous vous rendez compte de la bêtise, est « il a le mérite de dire tout haut ce que tout le monde pense tout bas ». C’est qui tout le monde ? Pas moi en tout cas.

En fait ce qui me gêne dans ce personnage, ou plutôt dans le rôle que tient Stéphane Pauwels, est l’ambigüité de la personne. Car finalement il est quoi ? Un journaliste ? Un éditorialiste ? Un chroniqueur TV ? Un chroniqueur radio ? Un animateur TV ? Un animateur radio ? Un consultant TV ? Un consultant radio ? Un manager ? Un recruteur ? Devant ses réelles qualités, la RTBF le sert à toutes les sauces au point de le griller. Et on ne peut pas être bon quand on court derrière 100 lièvres à la fois. Alors parfois on dérape, on se stresse, on se fatigue et on perd l’élémentaire recul propre à la fonction d’amuseur public. Et on devient moins drôle. Et on lasse. Et on dérange plus que l’on amuse. Faire moins mais mieux, j’ai déjà entendu cela quelque part. Mais pas (encore) dans le foot…

Renaud.

14:53 Écrit par Skynet Foot dans En marge | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook

Commentaires

.........et vous, vous manquez d'humour

Écrit par : malbrouque | 12 novembre 2010

Répondre à ce commentaire

Peut-etre une petite pointe de jalousie!??

Écrit par : zinnia | 25 novembre 2010

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.