Marvin Ogunjimi, les pulsations montent

Par Dominique le 19 janvier 2011 - 2 commentaires

 

Ronald Vargas ? C’est un « joueur de salon ». Jelle Vossen ? Avant de signer un retour fracassant au Racing Genk, il a été à la rue pendant six mois au Cercle Bruges. Mehdi Carcela ? C’est prématuré. Voilà pourquoi Marvin Ogunjimi pourrait créer la surprise, ce soir, au « Soulier d’Or », derrière Mbark Boussoufa et Romelu Lukaku !


Hier, je vous communiquais mon sentiment à propos de l’attribution du « Soulier d’Or » 2010. Aujourd’hui, je vais avancer mes pions en vous expliquant les raisons pour lesquelles Mbark Boussoufa est intouchable. Hier encore, je vous faisais part de ma conviction profonde selon laquelle ils ne sont que deux à pouvoir revendiquer le titre individuel le plus convoité du football belge, deux Anderlechtois, derniers en piste après que leurs concurrents potentiels, Liégeois, Brugeois ou Limbourgeois, aient, pour une raison ou pour une autre, été relégués au rang de simple faire-valoir.

Car, qui voyez-vous d’autre que Mbark Boussoufa ou Romelu Lukaku émerger de ce casting censé, dès lors, récompenser l’équipe la plus appliquée, la plus homogène en 2010, championne au printemps, bien partie depuis cet hiver pour imprimer à nouveau son empreinte sur la compétition nationale ? Oui : qui voyez-vous ? Ronald Vargas ? Ce que le Vénézuélien fait dans ce véritable foutoir qu’est devenu le Club Brugeois n’est pas mal du tout, en effet. Un bémol : ses prestations sont trop souvent sujettes à des hauts et des bas pour qu’il fasse l’unanimité. Ronald Vargas est un postulant à une place d’honneur. Pas davantage. Le bonhomme est un oiseau de passage, sublime à Zulte-Waregem, décevant la semaine suivante à Lokeren. Ce n’est pas un prédateur, à l’envergure « king size », au bec costaud, qui descend en piqué sur sa proie sans afficher la moindre pitié. Il s’agit plutôt d’un « joueur de salon », comme on disait à une époque, agréable à regarder. Mais pas davantage. Jelle Vossen n’est pas plus représentatif de cette domination totale et sans partage que le prétendant au « Soulier d’Or » doit afficher pour récolter ce qu’il aura semé tout au long de l’année écoulée. Et c’est précisément là où le bât blesse avec l’actuel meilleur réalisateur du championnat : si Jelle Vossen recueillera de nombreuses voix pour avoir marqué seize buts entre le début du mois d’août et la fin du mois de décembre, on notera que l’altitude à laquelle le Genkois s’éleva entre janvier et juin, période correspondant au premier tour du scrutin, n’aura guère dépassé la taille des brins d’herbe des pelouses qu’il foulait alors pour le compte du Cercle Bruges.

Les autres ? Le retentissement de la réputation naissante de Mehdi Carcela ne s’est pas assez propagé pour que le Liégeois ébranle les esprits et déchaîne les passions. Reste mon trio de pointe, celui que j’évoquais hier (voir mon blog) et dont la composition ne manque pas d’allure. Il accouchera d’un vainqueur. Pour moi, il ne peut que s’agir de Mbark Boussoufa. Il disposera en la personne de Romelu Lukaku d’un dauphin de très haut rang. Il se verra complété par un autre de nos jeunes internationaux, Marvin Ogunjimi.

Je sais. Le choix du Limbourgeois peut surprendre. Il apparaît toutefois moins étonnant lorsqu’on observe avec quelle constance l’attaquant du Racing Genk aura traversé 2010 : dix-sept goals et onze assists ont conféré à Marvin Ogunjimi un nouveau statut que Georges Leekens, le sélectionneur national, s’est empressé d’entériner à son tour.

En terme d’efficacité, seul Mbark Boussoufa aura fait mieux que lui, en inscrivant dix-sept buts mais, surtout, en étant l’auteur de vingt passes décisives. Autrement dit : on ne peut que s’incliner devant pareille régularité. Or, cette rigueur, qui est une qualité, Romelu Lukaku ne la possède pas. Je nuance : il ne la possède pas encore. Autrement dit : c’est à mes yeux le motif principal de l’échec que le surdoué du Parc Astrid devrait subir tout à l’heure, dans l’enceinte du Casino d’Ostende, où le successeur de Milan Jovanovic sera connu. Tandis que prendre sa candidature en compte relève de l’évidence, il convient cependant de ne pas oublier que Romelu Lukaku n’a pas marqué durant la phase capitale des playoffs. Admettons qu’il ait alors subi le contrecoup normal de son éclosion aussi fulgurante qu’exceptionnelle. De son côté, Mbark Boussoufa remplissait sans faillir son rôle de concepteur-réalisateur. Dès lors, que faut-il de plus afin de permettre au Marocain de rallier tous les suffrages pour la deuxième fois depuis 2006 ? J’ajouterais que la précision diabolique de son coup de pied le rend redoutable sur phases arrêtées : c’est pratiquement à lui seul qu’Ariël Jacobs confie la responsabilité de cet exercice si délicat et si important. Mis à part ce penalty raté contre le Partizan Belgrade – mais il n’a pas été le seul à foirer ce soir-là –, Mbark Boussoufa a toujours été là dans les moments importants. Depuis sa blessure, survenue à Athènes, en Europa Ligue, il est à nouveau présent. Romelu Lukaku ? Son tour viendra. Mais aujourd’hui, c’est trop tôt…  

Dominique     

 

06:30 Écrit par Dominique dans En marge, Jupiler Pro League | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook

Commentaires

salut je post le lien de mon tous nouveau blog si vous parie
cela peut vous interresser

http://pronostiques-foot.over-blog.com/

Écrit par : pat | 19 janvier 2011

Répondre à ce commentaire

Bonjour,

Nous avons eu le plaisir de visiter votre blog et de vous inviter à devenir notre partenaire sur Chronofoot, mais nous n'avons malheureusement pas reçu de réponse de votre part à ce sujet.

Chaque jour les lecteurs se passionnent avec Chronofoot pour l’actualité footballistique nationale et internationale, l’actualité des transferts du mercato, et tout ce qui buzze sur la toile autour du football. Chronofoot, c'est donc la garantie d'une visibilité pour vos contenus et de davantage de notoriété pour votre blog. Côté technique vous n'avez rien à faire, inscrivez-vous en ligne directement à cette adresse : http://www.chronofoot.com/inscription_blog.php et nous nous occupons de tout.
N'hésitez pas à nous contacter si vous avez la moindre question.

Bien cordialement,

Gladys de l'équipe des blogs reporters Chronofoot
Chronofoot, le site football en tête du classement !
blogs@chronofoot.com

Écrit par : Chronofoot | 21 janvier 2011

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.