Romelu Lukaku doit retrouver ses bases

Par Renaud le 23 février 2011

Entre les défaites d’Anderlecht et du Standard en passant par l’affaire Stijnen, l’actualité du football belge ne manque pas. Je vais cependant m’attarder sur Romelu Lukaku. L’attaquant d’Anderlecht traverse sa première période difficile en tant que joueur professionnel. Et cela prend des proportions folles parce que le joueur s’appelle Lukaku et qu’il est promis à un avenir incroyable.


Nous vivons dans une époque où dès qu’un jeune joueur, c'est-à-dire qui a moins de 18 ans, claque des buts dans un championnat mineur comme le nôtre, tout s’emballe. Les clubs, les médias surtout, les supporters, les managers jouent la surenchère. Et vas y que je te parle de millions, que je t’envoi en first class voir un grand club européen, que je charme ta famille pour te démontrer tout l’intérêt que l’on te porte…. Une véritable drague en direct. C’est le business du foot moderne et il faut s’y faire. Cela ne doit pas non plus nous empêcher d’être dupe et de garder un certain recul.

Je ne vais pas dire ici que Romelu Lukaku ne mérite pas de devenir un grand joueur, qu’il ne mérite pas de jouer un jour dans un top club et plus concrètement d’y être titulaire. Saisissez la nuance. Mais ce Bruxellois est toujours à l’école et joue dans un club de seconde zone européenne qui a pris une « rameling » contre le Partizan et l’Ajax. Du calme donc. Arrêtons un instant de parler du prix de son transfert, du club qui le courtise et des people qui veulent poser avec lui sur la Une des journaux.

Les indéniables qualités du buteur anderlechtois l’amèneront forcément à quitter le Parc Astrid. Le nier serait injuste. Cependant, Lukaku n’a aujourd’hui pas sa place dans les clubs du haut niveau européen. On rêve tout haut en le voyant mener la saison prochaine l’attaque de Chelsea avec Torres, d’épauler Kuyt à Liverpool, jouer à côté de Pato à l’AC Milan, ou recevoir les caviars de Xavi à Barcelone. Quand on sait qu’un monument comme Ibrahimovic est sur la sellette à Milan, on relativise mieux les progrès que Romelu doit encore faire pour jouer. Être transféré dans un grand club est en soit assez facile si le joueur est bien entouré. Regarder Jovanovic, meilleur joueur du championnat belge ces dernières saisons, et qui cire le banc des Reds. Ou Adebayor qui a trouvé de l’emploi au Real alors qu’il y a sans doute meilleur que lui sur le marché. Mais être titulaire dans un grand club est totalement différent. Mais pour cela, Lukaku doit encore grandir, réussir ses examens, apprendre à gérer les étapes difficiles d’une saison et plus que tout augmenter encore et toujours son niveau de jeu. Travailler quoi. Son entourage direct et Anderlecht le savent. C’est une bonne chose. Le manager général du Sporting a récemment souhaité que son joueur se recentre sur ses études et la réalité du terrain. En ajoutant qu’Anderlecht allait l’aider en ce sens. C’est exactement la bonne démarche. Qu’il joue, qu’il s’amuse et que la presse le lâche un peu. Le reste viendra en temps voulu.

Renaud.

 

10:36 Écrit par Skynet Foot dans Jupiler Pro League | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook

Les commentaires sont fermés.